Archives par mot-clé : sensibilisation

Vendre ou acheter un véhicule d’occasion sur Internet

Récemment, j’ai eu l’occasion de tester différents sites permettant de placer des annonces gratuites sur Internet, afin de vendre un véhicule.

Les annonces placées sur ce site sont tout d’abord répertoriées par province.
Une fois le choix de la province effectué, nous arrivons sur la page d’accueil reprenant les 30 dernières annonces placées.
Le choix d’une rubrique n’est possible qu’en effectuant une recherche, avec ou sans mot clés.
Le principe de Kapaza est de placer en premier lieu les annonces les plus récentes. Il est bien entendu possible, moyennant quelques euros, de faire remonter son annonce.

L’insertion d’une annonce est simple. La base de donnée semble plutôt bien fournie.
Cependant, la série spéciale du véhicule n’était pas présente.

Le site 2ememain.be signale être le numéro 1 en Wallonie (de ?), avec plus de 2,2 millions de petites annonces.
Dès la page d’accueil, il existe la possibilité de choisir une section (Agriculture, Animaux, Autos, …, Immo, …) ou de consulter les 5 annonces les plus récentes.
Le site permet de placer des annonces autres que celles pour des véhicules d’occasion. Il n’y a donc pas d’exclusivité à ce niveau.
Comme Kapaza, ce site met également en avant les annonces les plus récentes… et celles payées.

Comme Kapaza toujours, l’insertion d’une annonce est vraiment très facile et se fait étape par étape.

Lorsque l’annonce est créée, le vendeur a la possibilité d’autoriser ou non des enchères, permettant ainsi un contact direct.

Le modèle exact du véhicule concerné était présent bien qu’il s’agissait d’une série spéciale. Cette remarque est d’ailleurs également valable pour les sites Autoscout24.be et Autovlan.be.


La principale qualité de ce site est qu’il est exclusivement réservé pour les véhicules.
Ainsi, nous pouvons directement concentrer notre recherche sur des arguments « type » tels que la marque et le modèle, le carburant, le kilométrage, l’année et même la version.

Contrairement aux deux premiers sites présentés, le tri s’effectue d’abord en fonction du prix demandé.

Ce site est sensiblement proche, dans son utilisation, du site Autoscout24.

Ils sont tous deux réservés aux véhicules, la recherche peut être réalisée selon les mêmes critères, le tri des véhicules est réalisé dans un premier temps en fonction du prix demandé.

Après les annonces viennent quelques surprises :

De nombreux contacts ont été établis.
Sans avoir réalisé de statistiques, il semblerait que ce soient Kapaza.be et surtout 2ememain.be qui m’en aient apportés le plus.

Parmi ceux-ci, j’ai eu l’immense bonheur de voir atterrir deux messages m’interpellant plus particulièrement.
Le premier a été envoyé suite à une première offre (très proche du prix demandé).

Bonjour je suis français de nationalité mais je réside en cote d’ivoire avec ma famille depuis plus de cinq ans et j’ai pour activité la vente d’auto que je rachète avec des particuliers en Europe. Pour l’enlèvement de la voiture cela se fera sans problème. Je vais mandater un transporteur qui se chargera de récupérer la voiture le moment venu. Pour le paiement comme je suis en cote d’ivoire je ne dispose que d’un transfert bancaire pour vous régler. J’accepte votre prix. Cependant si vous êtes toujours d’accord pour la vente, je vous demande de me faire parvenir le dernier control technique de la voiture car c’est le seul moyen que j’ai pour vérifier l’état de votre voiture. Si je suis satisfait, vous me transmettrez par la suite vos coordonnées bancaires (rib numéro iban et bic le nom complet de votre banque et l’adresse de la banque) afin d’effectuer le virement. Merci pour votre sollicitude et j’attends de vous lire demain.
Nom Prénom et Numéro de téléphone

Le second m’a été envoyé suite à une demande de renseignement, envoyée par sms, dont voici le contenu :

Hello, Do you still have the car available for sale? Please send me an email with the recent photos and last price. s*******75@msn.com

Après avoir répondu par email, comme l’acheteur potentiel le demandait, une proposition de transaction fort semblable à la première n’a pas tardé à arriver.


Hello ,
Thanks very much for the email with the update, the car will be used in the south of France, I am happy to inform you that your price of *,*** has been accepted and we are ready to go ahead with the payment of the car.
We will be paying you with a cheque payment of *,*** which you must confirm payment in your account first before we can come for the pick-up of the car, hope you understand.
We will also be sending an Agent who is going to come for the pickup as soon as you confirm the cheque payment with your bank, he will be handling the transportation of the car to the location were the car will be used.
You are required to forward your payment information, for us to address the cheque payment and send to you:
(1)Full name
(2)Address
(3)Postal code and Country of your location
(4)And phone number.
I will be expecting your email soonest with the details so that we can conclude the sale of the car. If you need more details or information you can as well call me on phone or email.
Thanks very much once again for everything and God bless.
T**** S*******

En conclusion, soyez relativement attentifs aux différentes propositions, surtout si elles émanent de l’étranger.
Le site de la Police a également mis en ligne un article concernant la fraude sur Internet que vous pouvez également consulter.

A la recherche d’informations…

… garder son esprit critique.

Madame Martin, enseignante à l’Institut Saint-Joseph de Trois-Ponts, m’a contacté dans le but de sensibiliser une classe de 4ème T.Q. à la recherche d’informations.
Ses élèves doivent réaliser un exposé, sur un thème au choix, lequel doit être conçu avec des informations provenant, en partie, d’Internet.
Il était donc important pour elle d’éveiller leur sens critique vis-à-vis du contenu trouvé sur Internet.

Le site Zefab.info (Centre de recherche d’information) nous propose un processus de recherche d’information sur Internet et le CDI du Lycée Pierre Larousse, qui a mis en ligne un document permettant de retrouver des indices pour évaluer la fiabilité d’un site web.
Ces deux documents ont servi de fil conducteur à cette animation, via la présentation réalisée :

NB : Je peux transmettre le document original à ceux qui souhaitent la présentation sous format ppt.

Nous avons également profité de la séance pour « discuter » de leurs habitudes et de leur rapport aux nouvelles technologies.
L’accent a bien sur été placé sur les dangers d’Internet et les deux vidéos, présentées lors du précédent article, ont également été diffusées.
Le fil conducteur était semblable à celui de l’animation réalisée à Waimes; à l’exception du questionnaire.

Quoi de neuf à l’EPN (2)

  • Animation : Internet et vous

Cette animation a été réalisée en collaboration avec Maggy Jérôme (InforJeunes Malmedy), M. Solheid et Madame Carlier, professeurs à l’Athénée Royal de Waimes.
Celle-ci a eu lieu le lundi 23 novembre dans les locaux de l’Athénée Royal de Waimes et visait à sensibiliser les jeunes sur les dangers d’Internet.
L’animation a été intégrée par Madame CARLIER, dans le cadre du cours « Technologies Informatique et Communications » qu’elle donne aux élève de 2ème secondaire.

Un questionnaire a été distribué aux élèves. Celui-ci nous a permis de cibler les différentes habitudes et utilisations d’Internet.

Voici les résultats :

Résultats du questionnaire "Internet et Vous"

Ces résultats nous ont permis de dégager quelques pistes. On remarque, par exemple, des différences au niveau de l’utilisation des pseudos chez les filles/garçons, au niveau de l’image qu’ils ont du contrôle parental, au niveau de l’ajout, parmi leurs contacts, de personnes inconnues.

Deux vidéos ont également servi de support à cette animation.

Video 1 : les pseudos

Les élèves semblaient conscients qu’utiliser un pseudo protégeait leur identité.
Avant tout ajout d’un nouveau contact, ils vérifient d’abord s’ils le connaissent. Certains l’éliminent s’ils ne le connaissent pas, d’autres acceptent car c’est l’occasion de faire une bonne rencontre… et s’il y a la moindre surprise, ils le bloquent.

Video 2 : les dangers d’Internet

Après avoir vu cette vidéo, les élèves étaient tous d’accord pour affirmer qu’un contrôle parental était nécessaire, tout en gardant un certain respect vis-à-vis de leur intimité. Le mot « naïve » est ressorti dans tous les groupes pour qualifier la mère…

Ils sont parvenus à mettre les mots sur les dangers que l’on peut rencontrer sur Internet : violence, menace, pédophilie, pornographie, …

Nous avons également pu parler du droit à l’image. La plupart estiment normal de publier des photos d’autres personnes (amis, copains de classe, …). Lorsqu’ils souhaitent retirer une photo, il leur suffit de demander… et cela fonctionne.
Quelques explications ont été données pour les sensibiliser au droit à l’image et au respect de la vie privée.

Les discussions entamées tout au long de l’après-midi et les nombreux témoignages serviront de base pour construire un support relevant les bonnes pratiques à avoir, lorsqu’on surfe, chatte, joue, via Internet. Ce support sera réalisé par les élèves et leur professeur.

En conclusion, lorsque l’on surfe malin, Internet reste un outil merveilleux qui offre d’innombrables possibilités…