Animation « Internet et vous » réalisée à l’Athénée de Malmedy

Ce jeudi, Maggy d’InforJeunes Malmedy et moi-même sommes allés dans les classes de deuxième secondaire de l’Athénée de Malmedy pour le second volet de notre animation « Internet et vous ».

Le premier volet de notre animation est une enquête basée sur l’utilisation qu’ont les élèves d’Internet ou de leur gsm, du type d’ordinateur présent au sein de la famille et l’emplacement de celui-ci ou ceux-ci… Celui-ci était anonyme.

Document : Questionnaire internet

Le dépouillement des questionnaires nous a permis de dresser un profil assez précis de l’ensemble des élèves.
– 53 filles et 48 garçons (total : 101 élèves)
– Age moyen : 13 ans
– 38 ont un seul ordinateur à la maison, 63 en ont plusieurs ; +-60% ont des portables
– 69 ont un compte Facebook, 30 n’en ont pas, 2 n’ont pas répondu
Toutes les autres statistiques sont consultables sur le document remis aux élèves.

Document : Résultats Questionnaire @ Athénée MDY nov-2010

Le deuxième volet consistait donc à interpeller les élèves pour entamer une discussion à propos des thématiques suivantes : contrôle parental, utilisation d’un pseudo, droit à l’image, droit d’auteur, confidentialité des données sur Facebook, dangers d’Internet, …

La discussion était également enrichie par les vidéos suivantes :

Video 1 : les pseudos

Video 2 : les dangers d’Internet

Concrètement, sur Facebook ?
Suite à ces animations, j’ai pris quelques minutes pour vérifier si les informations que les élèves partageaient sur leur mur Facebook étaient visibles ou non par un compte.
La plupart du temps, nous avions au moins un ami en commun, cet ami étant généralement une institution telle que la Maison des Jeunes ou Infor Jeunes.
– J’ai pu ainsi voir les informations de 27 élèves.
– 40 d’entre eux ne permettaient pas l’affichage de leur mur, mais il était néanmoins possible de voir les quelques photos de leur profil.
– 43 n’ont pas été retrouvés. Je dois cependant avouer qu’il ne s’agissait d’une recherche très rapide. Le chiffre est cependant proche des 30 disant ne pas être sur Facebook.