Un lecteur d’ebook à la bibliothèque et à l’EPN de Malmedy !

La Bibliothèque Communale et l’EPN de Malmedy viennent de faire l’acquisition d’un lecteur d’E-book.

Présentation

Un ebook est un livre électronique, c’est-à-dire un fichier contenant un texte, et parfois ses illustrations, sous forme numérique. Le lecteur est une liseuse capable de restituer ce texte.

Le modèle choisi (Amazon Kindle) affiche les données grâce à l’encre électronique qui compose son écran. Les cellules n’étant éclairées qu’une seule fois pour laisser un texte ou une illustration affichée, l’Amazon Kindle ne requière qu’une faible consommation d’énergie.

La vidéo suivante propose une rapide présentation de ce lecteur.

Que peut-on lire ?

Les formats de fichiers acceptés sont nombreux : pdf, txt, jpg, png, bmp, html, mp3, azw, …
Lien vers l’article Wikipedia

Pour lire gratuitement…

… notamment les livres tombés dans le domaine public.

En Belgique, quand un auteur est décédé depuis plus de 70 ans, son œuvre tombe dans le domaine public et il est donc possible d’obtenir légalement une copie.
Plus d’infos : Note sur le droit d’auteur (par ebooks Libres & Gratuits)
A propos de ce lecteur d’ebook, Korben, un blogueur français spécialisé dans le High Tech, a publié un article présentant l’engin récemment sorti sur le marché.

Il répertorie une liste de sites sur lesquels il est possible de trouver des ebooks gratuits, notamment : EbooksGratuits , FeedBooks , Gallica, Google Books, Livres pour tous, …
Sur certains de ces sites, nous pouvons également obtenir des ebooks d’auteurs contemporains, qui autorisent la publication de leurs œuvres.

Gérer sa bibliothèque privée ?

Korben propose également d’utiliser le logiciel libre Calibre pour gérer une bibliothèque d’ebooks.

Après quelques essais, je ne peux que conseiller à mon tour ce programme tant il est facile d’utilisation.

Ainsi, il transforme également les fichiers téléchargés dans un format adapté au Kindle.

Quelques remarques et conclusion

J’ai eu l’occasion de tester cet appareil en découvrant « J’accuse… ! », d’Emile Zola, téléchargé légalement sur l’une des plateformes proposées par Korben.

Au niveau des points positifs, je peux mettre en avant la lisibilité de l’appareil qui est excellente: la qualité de son écran donne un rendu très proche de celui d’une page « normale ».

J’ai également apprécié la possibilité d’écouter de la musique tout en parcourant l’ouvrage. Ainsi, l’album Piano Solo de Domenico Curcio a accompagné ma lecture.

Une période d’adaptation est nécessaire pour s’adapter à cette nouvelle forme de lecture. Il est en effet inhabituel d’avoir un cadre gris autour de son texte.

Au niveau des points négatifs, notons la petite taille de l’écran qui donne l’impression de devoir tourner les pages continuellement.

J’ai également trouvé déroutant de ne pouvoir me fier à un nombre de pages précis. En effet, l’unique moyen pour parvenir à se situer dans l’ouvrage est un pourcentage affiché en bas de page.

Lire « J’accuse… ! » était une première. J’ai été ravi de découvrir les possibilités d’acquisition d’ouvrages, tombés dans le domaine public, que j’allais pouvoir découvrir gratuitement.

8 réflexions sur « Un lecteur d’ebook à la bibliothèque et à l’EPN de Malmedy ! »

  1. Concrètement, vous allez l’utiliser comment avec vos lecteurs ?
    Faire des démos, le prêter, le mettre à disposition uniquement à la bibliothèque ?
    On en a acquis un l’an dernier, nous avons fait une démo à la bibliothèque mais depuis plus rien et je m’interroge sur la manière de promouvoir cet outil à la bibliothèque… sans forcer la main au gens 😉

  2. Bonjour Valérie,

    Merci pour ta réaction et pour le pdf. Il me servira ! J’imagine que nous avons, comme d’habitude avec tes documents, tout le loisir d’imprimer et diffuser. 🙂

    L’idée de départ était de faire des démos et de prêter.
    Depuis qu’il est en notre possession (1 semaine), j’ai eu l’occasion de le montrer à quelques lecteurs de la bibliothèque qui seraient intéressés par un test.
    La mise en place de ce prêt doit encore être réfléchie.

    J’avais vu la possibilité de lire des livres audio, mais je n’ai pas pris le temps de tester.
    Ce sera un complément du Nabaztag présent dans la bibliothèque.

    Les différentes réactions étaient assez amusantes. Cependant, elles convergeaient toutes (ou presque) vers une peur de l’appareil et une nostalgie du papier… As-tu pu observer ce phénomène ?

Répondre à Kevin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.